Pains à la poêle à la cannelle et au cacao.

Voilà, 

J’ai mis du temps mais je vous laisse ici la recette de bannique au chocolat que j’ai faite il y a quelques jours et que vous avez été plusieurs à me demander. 

Comme je le dis souvent, pour notre famille, ce qui fonctionne en alimentation c’est  »the simpler, the better ». Avec une famille nombreuse, les cas de  »Moi j’aime pas ça! » sont nombreux (c’est normal, c’est correct, on ne force jamais quelqu’un à manger quelque-chose qu’iel n’aime pas), mais on veut en éviter le plus possible.

Après avoir passé la phase de faire trois repas par repas (…), et suggéré de sauter le repas non-aimé afin de manger au suivant (en essuyant maintes et maintes crises de plus), j’ai décidé de viser les repas que TOUS mes enfants aimaient, et de ne faire que ceux-là, quitte à les refaire assez souvent pour qu’ils n’en veulent plus et acceptent de goûter à autres choses. 😉 (C’est une blague, on a quand même plus de 5 recettes dans notre liste de favoris familiaux! En plus, on a aussi la règle que chacun doit au moins goûter, quand on sert un nouvel aliment ou qu’on l’apprête différemment). Bref, cet exercice m’a aussi permis de donner plusieurs livres de recettes et de faire un gros ménage dans mes accessoires de cuisine. J’ai appliqué des principes minimalistes et à la Marie Kondo, en me disant que si  »it doesn’t spark joy », ben c’est clair qu’ils le mangeraient pas, donc que j’avais pas besoin de garder des moules-ronds-pour-faire-des-oeufs-comme-les-restos-qui-fittent-parfaitement-dans-un-pain-que-j’arrive-jamais-à-faire-parfaitement-rond-de-toute-façon! So out those things went, et je ne m’en suis sentie que soulagée!

Alors! Une des recettes qui est la plus simple et la plus malléable selon moi, c’est la recette de bannique! 

La bannique est une sorte de pain plat, fait avec de la farine sans levain, du saindoux, du sel et de l’eau. Elle est notamment à la base de l’alimentation des premiers colons européens de l’Amérique du Nord. Il existe tout un éventail de recettes pour ce type de pain. Chaque famille y met sa touche personnelle et en fait une partie intégrante de leur tradition familiale.

Je vous donne donc la recette d’une des variantes qui plaît à mes enfants. 

Ingrédients:

  • 400 g. de farine de votre choix.
  • Une pincée de sel.
  • 2 c. à soupe de levure instantanée (poudre à pâte)
  • 1/2 t. de sucre au choix.
  • 2 c. à soupe de cannelle moulue ( plus si vous aimez que le goût de cannelle soit bien présent)
  • 2 c. à soupe de poudre de cacao.
  • 1 1/4 t. d’eau.
  • 1/4 t. d’huile végétale au choix (une huile qui ne goûte pas, de préférence).

 

Mélangez les ingrédients secs ensembles, mélangez-les.

Ajoutez ensuite l’huile et l’eau et mélangez avec une cuillère de bois jusqu’à ce que la pâte forme une boule. Jetez de la farine sur votre plan de travail, videz-y votre pâte, et terminez de pétrir à la main, jusqu’à ce que vous ayez une boule de pâte homogène qui se tient bien. 

Coupez la en deux, puis en deux, puis en deux… Jusqu’à ce que vous obteniez environ 16 à 20 morceaux de pâte, selon que vous les vouliez plus gros ou plus petits. 

Abaissez chaque morceau avec la paume de la main. 

Quand tous vos morceaux sont prêts, faîtes chauffer de l’huile dans une poêle et faites cuire les pains d’un côté environ 1 ou 2 minutes. Quand ils commencent à dorer, retournez-les et ajoutez à nouveau un peu d’huile afin que votre poêle ne soit pas sèche. Cuisez le deuxième côté jusqu’à ce qu’il soit doré aussi. 

Si vous ne les faîtes pas assez cuire, la pâte sera crue au centre. Si vous les faites trop cuire, vous devrez manger des céréales pour déjeuner! 😉 

Recommencez jusqu’à ce que tous les pains soient cuits. Servez.

Comme les pains auront gonflés en cuisant, vous pourrez les couper en deux sur l’épaisseur et les beurrer comme du pain tranché, si vous le voulez.

Voilà. 

Cette recette est malléable à souhait comme je le disais. Donc vous pouvez y ajouter des raisins secs si vous en voulez, des canneberges séchées, de l’essence d’orange, de la vanille, la faire sans cacao, etc. 

Elle m’aura sauvé la vie plus d’un matin depuis que nous avons emménagé dans la nouvelle maison, puisque le four n’est pas fonctionnel et que nous n’avons toujours pas réussi à le remplacer! Donc faute de cuire le pain au four, on le cuit à la poêle! 

Je vous souhaite un bon appétit avec vos petits! (Ou vos grands!)

WZCL0726

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s